Thym Thymol - HE Agrandir
Thym Thymol - HE

L’huile essentielle biologique de thym thymol traite de nombreuses pathologies infectieuses sévères : Infections respiratoires, ORL, intestinales, virales et urinaires. Elle stimulera également tout l’organisme lors de fatigues saisonnières ou des suites de maladie, d’opération.

Plus de détails

6,90 €

ajouté au panier.

Programme de fidélisation En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 25 points de fidélité. Votre panier totalisera 25 points pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 1,25 €.


Selon l'ouvrage "La Passion des Huiles Essentielles et des Eaux Florales" de Joel Ruiz et Christophe Drezet (ISBN 978 2 9540153 0 9)


Nom latin : Thymus vulgaris

 

Famille :   Lamiacées

 

Provenance :   pourtour méditerranéen

 

Particularités de la plante :    originaire du bassin méditerranéen, le thym se cultive partout sur terrains secs, rocailleux et bien ensoleillés. Ce petit arbuste de 30 à 40 cm se compose d'une tige ligneuse, rugueuse et tortueuse qui se développe en rameaux grisâtres composés de touffes de petites feuilles opposées à bord enroulé, d'un vert grisâtre et de petites fleurs rosées. Les parties vertes renferment des tannins, des principes amers, des flavonoïdes et de l’huile en quantité intéressante.

 

Partie distillée : sommités fleuries

 

 

 

Principaux actifs chimiques : thymol major, carvacrol, paracymène.

 

 

 

Arôme : puissant, piquant, légèrement fleuri.

 

 

 

 

 

Précautions d’emploi :     

 

Attention en usage externe. Elle est très dermocaustique, agressive sur la peau et les muqueuses. En interne, il faut la diluer largement dans une huile grasse. Réservée à l’adulte.

 

 

 

Propriétés thérapeutiques principales:     ++++

 

-          Anti-infectieuse majeure à large spectre d’action.

 

-          Stimulante, tonifiante.

 

 

 

Indications principales :

 

On l’utilisera avec succès pour traiter de nombreuses pathologies infectieuses sévères

 

Infections respiratoires, ORL : rhinite, rhino-pharyngite, angine, bronchites… Infections intestinales, entérites bactériennes et virales…

 

Infections urinaires, cystites, néphrites…

 

Elle stimulera tout l’organisme lors de fatigues saisonnières ou des suites de maladie, d’opération.

 

 

 

Conseils d’utilisation

 

Usage interne :        

 

1 à 2 gouttes diluées de préférence dans uns une huile végétale –olive, sésame- ou avec du miel, de 1 à 3 fois par jour, suivant  la gravité de l’infection.

 

 

 

Usage externe sur la peau :          

 

En onction très localisée et diluée largement dans une huile végétale d’amande douce, de calendula ou autre.

 

Appliquer sur la zone concernée par une infection, souvent la gorge, la poitrine, le ventre et le dos. Pour des massages étendus, ajouter un peu d’H.E. de lavande et géranium.

 

Pour une cuillère à café d’huile d’amande douce, compter 3 gouttes d’H.E. de Thym thymol, 2 gouttes d’H.E. de Lavande vraie, 1 goutte d’H.E. de Géranium.

 

 

 

En diffusion :        

 

On peut la diffuser en association avec d’autres H.E., agrumes, Eucalyptus.

 

Et respirer quelques gouttes sur un mouchoir, en cas de rhume, sinusite, prévention d’affections ORL et broncho-pulmonaires. On pourra aussi pratiquer des inhalations en déposant quelques gouttes dans un bol d’eau chaude. Attention aux yeux !

 

 

 

 

 

Associations possibles : Les H.E. d’Eucalyptus, Ravintsara, Pin sylvestre, Palmarosa pour les affections respiratoires. Celles de Ravintsara, Tea Tree, Citron pour tous types d’infections. Celles de Lavande, Orange, Mandarine, Pin, Sapin en diffusion.

 

 

 

Conseils soins de beauté :

 

Pour soigner des cheveux dévitalisés, on diluera dans 100 ml de son shampoing doux et Bio habituel, 20 gouttes d’H.E. de Thym thymol + 40 gouttes d’H.E. d’ylang-Ylang  + 30 gouttes d’H.E. de géranium. Laisser agir le shampoing quelques minutes sur la tête avant de rincer abondamment.

 

 

 

En cuisine

 

Pour aromatiser un litre d’huile d’olive, compter 10 à 15 gouttes d’H.E..

 

Mettre 1 goutte d’H.E. de Thym thymol dans les salades vertes, la cuisson du riz, les sauces de tomates, les viandes, les volailles, les poissons, le gibier, les farces.

 

 

 

Le bon conseil de Joël :

 

Pour couper rapidement un début d’infection dans la gorge, vous diluez une goutte d’huile essentielle de thym thymol dans une cuillère à café d’une huile d’olive de bonne qualité. Vous avalez lentement ce mélange deux à trois fois dans la journée. Si l’huile vous rebute, utiliser du miel liquide.

 

 

 

La recette du naturo

 

Pour stimuler et protéger votre organisme fatigué par des excès de travail ou une maladie, masser brièvement la colonne vertébrale, le plexus solaire et le creux des poignets avec une cuillère à café du mélange suivant :  

 

50 ml d’huile végétale de jojoba, d’amande douce ou autre + 20 gouttes d’H.E. de Thym thymol + 20 gouttes d’H.E. de Girofle + 20 gouttes d’H.E. de Pin sylvestre + 20 gouttes d’H.E. de Géranium rosat bourbon.

 

Remarque : L’espèce thym vulgaire comprend de nombreux chémotypes différents. Les principaux sont ceux à thymol, linalol, thujanol, géraniol, carvacrol, paracymène.

 

 

 

 

 

 

 

1 à 2 gouttes diluées de préférence dans uns une huile végétale –olive, sésame- ou avec du miel, de 1 à 3 fois par jour, suivant  la gravité de l’infection.

 

 

 

 

En onction très localisée et diluée largement dans une huile végétale d’amande douce, de calendula ou autre.

 

Appliquer sur la zone concernée par une infection, souvent la gorge, la poitrine, le ventre et le dos. Pour des massages étendus, ajouter un peu d’H.E. de lavande et géranium.

 

Pour une cuillère à café d’huile d’amande douce, compter 3 gouttes d’H.E. de Thym thymol, 2 gouttes d’H.E. de Lavande vraie, 1 goutte d’H.E. de Géranium.

 

 

 

En diffusion :        

 

On peut la diffuser en association avec d’autres H.E., agrumes, Eucalyptus.

 

Et respirer quelques gouttes sur un mouchoir, en cas de rhume, sinusite, prévention d’affections ORL et broncho-pulmonaires. On pourra aussi pratiquer des inhalations en déposant quelques gouttes dans un bol d’eau chaude. Attention aux yeux !

 

 

 

 

 

Associations possibles : Les H.E. d’Eucalyptus, Ravintsara, Pin sylvestre, Palmarosa pour les affections respiratoires. Celles de Ravintsara, Tea Tree, Citron pour tous types d’infections. Celles de Lavande, Orange, Mandarine, Pin, Sapin en diffusion.

 

 

 

Conseils soins de beauté :

 

Pour soigner des cheveux dévitalisés, on diluera dans 100 ml de son shampoing doux et Bio habituel, 20 gouttes d’H.E. de Thym thymol + 40 gouttes d’H.E. d’ylang-Ylang  + 30 gouttes d’H.E. de géranium. Laisser agir le shampoing quelques minutes sur la tête avant de rincer abondamment.

 

 

 

En cuisine

 

Pour aromatiser un litre d’huile d’olive, compter 10 à 15 gouttes d’H.E..

 

Mettre 1 goutte d’H.E. de Thym thymol dans les salades vertes, la cuisson du riz, les sauces de tomates, les viandes, les volailles, les poissons, le gibier, les farces.

 

 

 

Le bon conseil de Joël :

 

Pour couper rapidement un début d’infection dans la gorge, vous diluez une goutte d’huile essentielle de thym thymol dans une cuillère à café d’une huile d’olive de bonne qualité. Vous avalez lentement ce mélange deux à trois fois dans la journée. Si l’huile vous rebute, utiliser du miel liquide.

 

 

 

La recette du naturo

 

Pour stimuler et protéger votre organisme fatigué par des excès de travail ou une maladie, masser brièvement la colonne vertébrale, le plexus solaire et le creux des poignets avec une cuillère à café du mélange suivant :  

 

50 ml d’huile végétale de jojoba, d’amande douce ou autre + 20 gouttes d’H.E. de Thym thymol + 20 gouttes d’H.E. de Girofle + 20 gouttes d’H.E. de Pin sylvestre + 20 gouttes d’H.E. de Géranium rosat bourbon.

 

Remarque : L’espèce thym vulgaire comprend de nombreux chémotypes différents. Les principaux sont ceux à thymol, linalol, thujanol, géraniol, carvacrol, paracymène.