Romarin Camphré - HE Agrandir
Romarin Camphré - HE

L’huile essentielle biologique de Romarin camphré traite les douleurs et inflammations musculaires, les courbatures, les crampes, les rhumatismes musculaires. Elle a une action anti-spasmodique et antiseptique.

Plus de détails

3,50 €

ajouté au panier.

Programme de fidélisation En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 14 points de fidélité. Votre panier totalisera 14 points pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,70 €.


Selon l'ouvrage "La Passion des Huiles Essentielles et des Eaux Florales" de Joel Ruiz et Christophe Drezet (ISBN 978 2 9540153 0 9)


Nom latin : Rosmarinus  officinalis

 

Famille : Lamiacées

 

Provenance : pourtour méditerranéen, monts du Forez.

 

Particularités de la plante :   originaire d ‘Afrique du Nord (Maroc), haut de 0,50 à 2 mètres, ce sous-arbrisseau rustique et persistant réclame du soleil. Sa tige est ramifiée, ligneuse à la base, couverte de feuilles étroites. D'un vert foncé, ses feuilles linéaires sont coriaces et duveteuses. De mai à juin, des fleurs d'un mauve pâle sortent des glomérules. Les feuilles écrasées dégagent un arôme caractéristique.

 

Partie distillée : sommités fleuries.

 

 

 

Principaux actifs chimiques : camphre 30%, 1,8 cinéole  30%.

 

 

 

Arôme : robuste, camphré amer, un peu iodé, rappelle l'odeur d'encens.

 

 

 

Précautions d’emploi :       

 

Elle sera déconseillée pour les personnes hypersensibles, les personnes sensibles au camphre, les enfants.

 

En usage interne, ne la prendre que sur des périodes courtes -Elle contient des cétones neuro-toxiques et abortives-. À haute dose, elle devient épileptisante.

 

 

 

Propriétés thérapeutiques principales:     +++

 

        - Relaxante et décontractante musculaire.

 

        - Anti-inflammatoire.

 

        - Anti-spasmodique.

 

        - Neurotonique.

 

        - Antiseptique.

 

À noter : Elle est tonifiante, hypertensive à faible dose et devient décontractante et relaxante musculaire à plus forte dose.

 

 

 

Indications principales :

 

Elle sera très efficace pour soulager et aider à traiter les douleurs et inflammations musculaires, les courbatures, les crampes, les rhumatismes musculaires.

 

 

 

Propriétés et indications thérapeutiques secondaires:      +

 

-          Cholérétique et cholagogue. 

 

-          Décongestionnante veineuse.

 

-          Stimulante des règles.

 

Pour soutenir d’autres huiles essentielles en cas de maladies hépatovésiculaires, ictère, cirrhose, lithiase biliaire, lenteur digestive.

 

Pour soulager les jambes fatiguées, les varices…

 

 

 

Conseils d’utilisation

 

Usage interne :           

 

Avec réserve et précautions !

 

1 à 2 gouttes diluées dans du miel ou un peu d’huile d’olive.

 

Doses faibles : 1 goutte de 1 à 2 fois par jour. Effet tonique, hypertensif

 

Doses fortes :  2 gouttes de 2 à 3 fois par jour. Effet relaxant, décontractant

 

Durant 3 à 4 jours maximum

 

 

 

Usage externe sur la peau :       

 

Pour des massages musculaires, relaxants, décontractants, sur toutes les parties du corps, on la diluera à 30 % dans une huile végétale, arnica, calendula ou autre. Soit environ 10 ml d’huile essentielle dans 30 ml d’huile végétale.

 

Indispensable pour les sportifs, avant et après l’effort.

 

Pour détendre le ventre, soulager des spasmes digestifs.

 

 

 

En diffusion :        

 

On pourra la diffusera en association avec d’autres huiles essentielles. Ou en spray  avec dee H.E. d’Eucalyptus, Niaouli ou Ravintsara. Attention à l’allergie au camphre.

 

 

 

Associations possibles : Pour les onctions et les massages décontractants et anti-inflammatoires, les H.E. d’Eucalyptus citriodora, Genévrier, Gaulthérie, Lavande, Ravintsara. 

 

En diffusion atmosphérique avec les H.E. d’Eucalyptus, Niaouli, Petit grain, Lavandin super,  Ylang-ylang, Mandarine…

 

 

 

Conseils soins de beauté

 

Pour aider à résorber une cellulite tenace, masser les zones concernées avec un mélange d’H.E. de Romarin camphré, de Palmarosa, de Lemon grass et de Cyprès.  5 ml de chaque H.E. dans 60 ml d’huile végétale de jojoba ou de calendula. Masser brièvement matin et soir en « palper rouler ».

 

 

 

En cuisine

 

L’H.E. de Romarin apporte une touche méditerranéenne, mais ne doit pas s’utiliser en excès à cause de son caractère puissant et de son amertume. À raison d’une goutte d’H.E. par plat, elle convient pour : crudités, fruits de mer, sauces, farces pour garnir les viandes, polenta, ratatouilles, haricots verts, ragoût de mouton, volailles, gibiers, civets, légumes d’été, pois chiches, viandes en sauce, marinades...

 

Cette H.E. aime l’ail, le thym et l’huile d’olive.

 

 

 

Le bon conseil de Joël

 

En randonnées de haute montagne, il m’est arrivé de rencontrer des marcheurs victimes d’entorse douloureuse. Bien souvent, j’ai pu leur porter secours grâce à un léger massage de la cheville avec le mélange que j’ai toujours avec moi dans le sac à dos :

 

10 gouttes d’H.E. de Romarin camphré + 10 gouttes d’H.E. de Gaulthérie + 10 gouttes d’H.E. d’Eucalyptus citronné + 10 gouttes d’H.E. de Genévrier mélangées dans 15 ml d’huile végétale d’arnica.

 

Mélange à utiliser sur toutes les inflammations articulaires.

 

 

 

La recette du naturo

 

Un excellent massage des pieds, tonifiant, aseptisant et décontractant se fera avec le mélange suivant : 10 gouttes d’H.E. de Romarin camphré + 10 gouttes d’H.E. de  Lavande ou de Palmarosa + 10 gouttes d’H.E. de Ravintsara pour 1 cuillère à café d’huile de jojoba ou d’amande douce ou autre.

 

 

 

Avec réserve et précautions !

 

1 à 2 gouttes diluées dans du miel ou un peu d’huile d’olive.

 

Doses faibles : 1 goutte de 1 à 2 fois par jour. Effet tonique, hypertensif

 

Doses fortes :  2 gouttes de 2 à 3 fois par jour. Effet relaxant, décontractant

 

Durant 3 à 4 jours maximum

 

 

 

 

Pour des massages musculaires, relaxants, décontractants, sur toutes les parties du corps, on la diluera à 30 % dans une huile végétale, arnica, calendula ou autre. Soit environ 10 ml d’huile essentielle dans 30 ml d’huile végétale.

 

Indispensable pour les sportifs, avant et après l’effort.

 

Pour détendre le ventre, soulager des spasmes digestifs.

 

 

 

En diffusion :        

 

On pourra la diffusera en association avec d’autres huiles essentielles. Ou en spray  avec dee H.E. d’Eucalyptus, Niaouli ou Ravintsara. Attention à l’allergie au camphre.

 

 

 

Associations possibles : Pour les onctions et les massages décontractants et anti-inflammatoires, les H.E. d’Eucalyptus citriodora, Genévrier, Gaulthérie, Lavande, Ravintsara. 

 

En diffusion atmosphérique avec les H.E. d’Eucalyptus, Niaouli, Petit grain, Lavandin super,  Ylang-ylang, Mandarine…

 

 

 

Conseils soins de beauté

 

Pour aider à résorber une cellulite tenace, masser les zones concernées avec un mélange d’H.E. de Romarin camphré, de Palmarosa, de Lemon grass et de Cyprès.  5 ml de chaque H.E. dans 60 ml d’huile végétale de jojoba ou de calendula. Masser brièvement matin et soir en « palper rouler ».

 

 

 

En cuisine

 

L’H.E. de Romarin apporte une touche méditerranéenne, mais ne doit pas s’utiliser en excès à cause de son caractère puissant et de son amertume. À raison d’une goutte d’H.E. par plat, elle convient pour : crudités, fruits de mer, sauces, farces pour garnir les viandes, polenta, ratatouilles, haricots verts, ragoût de mouton, volailles, gibiers, civets, légumes d’été, pois chiches, viandes en sauce, marinades...

 

Cette H.E. aime l’ail, le thym et l’huile d’olive.

 

 

 

Le bon conseil de Joël

 

En randonnées de haute montagne, il m’est arrivé de rencontrer des marcheurs victimes d’entorse douloureuse. Bien souvent, j’ai pu leur porter secours grâce à un léger massage de la cheville avec le mélange que j’ai toujours avec moi dans le sac à dos :

 

10 gouttes d’H.E. de Romarin camphré + 10 gouttes d’H.E. de Gaulthérie + 10 gouttes d’H.E. d’Eucalyptus citronné + 10 gouttes d’H.E. de Genévrier mélangées dans 15 ml d’huile végétale d’arnica.

 

Mélange à utiliser sur toutes les inflammations articulaires.

 

 

 

La recette du naturo

 

Un excellent massage des pieds, tonifiant, aseptisant et décontractant se fera avec le mélange suivant : 10 gouttes d’H.E. de Romarin camphré + 10 gouttes d’H.E. de  Lavande ou de Palmarosa + 10 gouttes d’H.E. de Ravintsara pour 1 cuillère à café d’huile de jojoba ou d’amande douce ou autre.