Macérats unitaires de bourgeons

Le mot « Gemmothérapie » vient du latin « gemmae » qui signifie aussi bien « pierre précieuse » que « bourgeon ». Ce second terme est retenu pour définir cette phytothérapie qui cultive des tissus embryonnaires de végétaux, tels que des jeunes pousses, des bourgeons, des radicelles aux propriétés biochimiques et énergétiques puissantes.
Ces derniers portent en eux le développement de la future plante, c’est donc un concentré d’actifs particulièrement intéressant.