Laurier Noble - HE Agrandir
Laurier Noble - HE

L’huile essentielle biologique de Laurier Noble est une antalgique puissante, antispasmodique, anti-infectieuse, anti-virale, expectorante et anti-catarrhale.

 

Plus de détails

7,40 €

ajouté au panier.

Programme de fidélisation En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 26 points de fidélité. Votre panier totalisera 26 points pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 1,30 €.


Selon l'ouvrage : " La Passion des Huiles Essentielles et des Eaux Florales " de Joël Ruiz et Christophe Drezet
(ISBN 978 2 9540153 0 9)


Nom botanique :
Laurus nobilis L.
Parties utilisées :
Feuilles
Mode d’obtention :
Distillation à la vapeur d'eau
Famille :
Lauracées

Particularité de la plante :
Le Laurier est un arbuste mesurant de 2 à 6 m de haut, à tige droite. Les feuilles de forme lancéolée, alternes, coriaces, à bord ondulé, sont vert foncé sur leur face supérieure et plus clair à la face inférieure. Elles dégagent une odeur aromatique quand on les froisse. Les fleurs, blanchâtres, groupées par 4 à 5 en petites ombelles, apparaissent en mars-avril. Cet arbuste possède une caractéristique commune avec le sapin ou l’épicéa, il demeure vert en hiver. Cette caractéristique a fait de cette plante un symbole d’immortalité ; la Lune, selon les Chinois, contiendrait un laurier et un immortel. De tous les lauriers, seul le laurier sauce est comestible. Le Laurier rose est une des plantes les plus toxiques.

Arôme :
frais, typé, légèrement épicé proche de celui des feuilles. Rappelle le clou de girofle.

Principaux composants :

- Cinéole 1.8 (35,00 à 45,00%)
- Linalol (≤ 11,00%)
- Alpha terpineol (≤ 11,00%)
- Terpényl acétate (≤ 11,00%)
- Alpha pinène (3,00 à 10,00%)
- Sabinène (3,00 à 10,00%)

Allergènes :
Limonène, linalol, eugénol.

Précaution d’emploi :
Aucune contre-indication aux usages et doses physiologiques recommandés. Toutefois, on fera systématiquement un test au pli du coude, avant d’appliquer sur la peau. Elle peut être allergisante pour des personnes sensibles.

Propriétés thérapeutiques principales :

- Antalgique puissante. Antispasmodique.
- Anti-infectieuse, anti-virale, expectorante, anti-catarrhale.

Indications principales :
Ses propriétés antalgiques et équilibrantes des systèmes nerveux sympathiques et parasympathiques seront précieuses pour contribuer à soulager les douleurs, notamment inflammatoires, qu’elles soient dentaires, gingivales, rhumatismales (arthrite, polyarthrite…), névralgiques…
On pense à l’huile essentielle de Laurier pour soulager les spasmes, les états anxieux, tendus…
On utilise aussi l’huile essentielle de Laurier dans le traitement d’un grand nombre d’infections, notamment des infections broncho respiratoires chroniques.

Propriétés et indications thérapeutiques secondaires :

- Régulatrice lymphatique.
- Fongicide.
On l’utilise traditionnellement pour stimuler la circulation lymphatique, en massage externe, pour traiter la cellulite. Elle est efficace pour aider à traiter les infections gastro-intestinales, les entérocolites virales ou autres.

Conseils d’utilisations
Usage interne :
Prendre 2 gouttes 2 à 3 fois par jour, diluées avec un peu de miel ou dans une cuillère à café d’huile d’olive ou sur un comprimé neutre. Dans le traitement des affections respiratoires, bronchiques notamment et pour soulager les spasmes intestinaux, des états de tension extrêmes.

Usage externe sur la peau :
Pour soulager les douleurs inflammatoires et rhumatismales, les névrites. On fait des massages légers, en ayant dilué l’huile essentielle de laurier dans une huile végétale de calophylle, d’arnica ou autre. 5 ml d’huile essentielle dans 60 ml d’huile végétale. Appliquer autant de fois que nécessaire dans la journée. On peut associer les huiles essentielles de Gaulthérie, d’Eucalyptus citriodora, de Genévrier, dans les cas de douleurs musculaires et articulaires.
En cas de tension nerveuse, d’états anxieux, utiliser le même mélange, et appliquer en onctions sur la nuque, le milieu du dos, la plante des pieds, au creux des poignets. Associer cette fois les huiles essentielles de Petit grain bigaradier, Camomille, Ylang-ylang.

En diffusion :
S’utilise peu en diffusion. Mais on peut l’associer à des H.E. d’agrumes, d’eucalyptus, sapin, douglas, lavandin…

Associations possibles :
Les huiles essentielles d’Eucalyptus citriodora, Genévrier, Gaulthérie, Pin sylvestre pour soulager les inflammations articulaires. Celles de Camomille romaine, Petit grain bigaradier, Ylang ylang pour soulager les tensions nerveuses.

Conseils soins de beauté :
Purifiante et tonifiante cutanée ainsi que du cuir chevelu.

En cuisine :
Évidemment, pour aromatiser les viandes et charcuteries. Et toutes les recettes pouvant contenir du laurier. 1 seule goutte d’huile essentielle est déjà très aromatique.

Le bon conseil de Joël :
Pour préparer un examen, un discours en public, pour les timides en général, je leur conseille de prendre durant quelques jours, une à deux gouttes d’huile essentielle de Laurier dans un peu de miel ou sur un comprimé neutre, trois fois par jour. Ils se sentiront plus décontractés et plus concentrés. Le jour de l’examen, on ajoutera une goutte d’huile essentielle de Menthe poivrée pour stimuler sans énerver !

La recette du naturo :
Pour soulager certaines douleurs intestinales dues à des spasmes nerveux, à du stress, masser le ventre et le milieu du dos avec un mélange d’huile essentielle de Laurier, de Camomille noble et de Basilic tropical. 2 gouttes de chacune de ces huiles essentielles dans une cuillère à café d’huile de jojoba ou de calendula. Il est possible d’utiliser le même mélange pour les enfants, après 3 ans, en testant avant au pli du coude, avec des demi doses.