Clou de Girofle - HE Agrandir
Clou de Girofle - HE

L’huile essentielle biologique de Clou de Girofle est vivifiante. Cette huile est un clin d'oeil aux cabinets dentaires.

Plus de détails

5,00 €

ajouté au panier.

Programme de fidélisation En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 18 points de fidélité. Votre panier totalisera 18 points pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,90 €.


Selon l'ouvrage "La Passion des Huiles Essentielles et des Eaux Florales" de Joel Ruiz et Christophe Drezet
(ISBN 978 2 9540153 0 9)


Nom botanique :
Eugenia caryophyllus (Sprengel) Bullock et S. Harrison
Parties utilisées :
Clous
Mode d’obtention :
Distillation à la vapeur d’eau
Famille :
Myrtacées

Particularité de la plante :
Découvert par les Hollandais dans les îles Moluques (surnommées "l’archipel des épices"), le giroflier pousse en abondance sur les rivages des mers tropicales (réunion, Antilles, Tanzanie, Caraïbes, Brésil…).
C’est un arbre persistant, pyramidal de 10 à 15 m de haut. Les rameaux comportent des feuilles pointues ovales et opposées coriaces et persistantes, qui se terminent par des boutons floraux dits « clous de girofle », très aromatiques.
Ils sont ramassés avant qu’ils ne s’épanouissent. On utilisait autrefois des oranges piquées de clous de girofle en période d’épidémie.

Arôme :
Fort, puissant, chaud, très épicé, poivré.

Principaux composants :

- Eugénol (72,00 à 90,00%)
- Eugényl acétate (5,00 à 20,00%)
- Béta caryophyllène (2,00 à 8,00%)

Allergènes :
Eugénol, Isoeugénol

Précaution d’emploi :
Attention, huile essentielle dermocaustique. À diluer impérativement dans une huile végétale grasse. Déconseillée pour les enfants avant 10 ans et en interne. Préférer les huiles essentielles de Tea Tree et de Ravintsara. Déconseillé pour les femmes enceintes et allaitantes.


En cuisine : Épice indispensable, omniprésente dans la cuisine orientale, elle relève le goût et facilite la digestion. Une goutte dans la préparation des viandes bouillies (le pot-au-feu, évidemment !), ragoûts de veau ou de mouton, marinades, civets, daubes, boudin, cornichons, courts-bouillons, potages et potées, certaines pâtisseries..., vin chaud. Attention à l’excès d’arôme avec l’huile essentielle de girofle