Romarin Verbénone - HE Agrandir
Romarin Verbénone - HE

 l’huile essentielle de Romarin verbénone dépure  et décongestionne le foie et la vésicule biliaire. Elle redonne énergie et vitalité grace à une action tonique et  assainit et regule le cuir chevelu en association avec l’huil essentielle de Cyprès.

Plus de détails

8,90 €

ajouté au panier.

Programme de fidélisation En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 32 points de fidélité. Votre panier totalisera 32 points pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 1,60 €.


 

Selon l'ouvrage "La Passion des Huiles Essentielles et des Eaux Florales" de Joel Ruiz et Christophe Drezet (ISBN 978 2 9540153 0 9)


Nom latin :Rosmarinus officinalis verbénoniférum

 

Famille : Lamiacées

 

Provenance :   Corse

 

Particularités de la plante : plante vivace, le romarin à verbenone est un arbuste buissonnant qui supporte mal le froid et d'avoir trop d'eau. Sur des tiges droites, ses feuilles se présentent sous forme d'aiguilles d’un vert foncé et gris argenté. Les fleurs d'un bleu clair sortent au début de l'été. 

 

Partie distillée : plante fleurie.

 

 

 

Principaux actifs chimiques : terpènes, verbénone, camphre, 1,8 cinéole.

 

 

 

Arôme : frais, plus doux que le romarin camphré, assez iodé, peu volatil.

 

 

 

Précautions d’emploi :    

 

Elle sera déconseillée aux personnes hypersensibles du foie, aux enfants.

 

Il est recommandé un usage externe. En interne, utiliser à petites doses et sur de courtes durées - Elle contient des cétones neurotoxiques et abortives -.

 

 

 

Propriétés thérapeutiques principales:   +++

 

-          Stimulante hépato-biliaire.

 

-          Anti-virale. Anti-infectieuse.

 

-          Anti-catarrhale, expectorante.

 

 

 

Indications principales :

 

Elle sera très conseillée pour aider à soigner les hépatites virales, les entérocolites virales. Pour activer le foie en cas de faiblesse hépatique et biliaire.

 

Elle aidera à traiter sinusite, angine virale, grippe…, associée à d’autres huiles anti-infectieuses.

 

 

 

Propriétés et indications thérapeutiques secondaires:   ++

 

- Anti-spasmodique.

 

-  Régulatrice endocrinienne et nerveuse.

 

À faible dose, elle calmera, apaisera, régularisera le rythme cardiaque. Pour dénouer le plexus solaire et l’énergie bloquée. Aide en cas de dépression et fatigue nerveuse.

 

À forte dose, elle stimulera l’énergie générale, les organes digestifs…

 

 

 

Conseils d’utilisation

 

Usage interne :    

 

Avec précautions et sur de courtes périodes.

 

1 à 2 gouttes sur comprimé neutre ou diluées dans du miel, 1 à 2 fois par jour. Ces faibles doses ont un effet calmant et décontractant, en plus de l’action hépato-stimulante.

 

 

 

Usage externe sur la peau :      

 

On la diluera dans une huile végétale de jojoba, d’amande douce ou autre. Compter 2 ml d’H.E. -environ 40 à 50 gouttes- dans 25 ml d’huile végétale soit 3 cuillères à soupe.

 

Problèmes hépato-digestifs : Masser l’estomac et le côté droit, le ventre et dans le dos.

 

 

 

En diffusion :        

 

On pourra la diffuser en association avec d’autres H.E. pour aseptiser l’atmosphère. Attention au camphre, allergisant.

 

 

 

Associations possibles :   Les H.E. de Citron, Basilic, Camomille pour les problèmes digestifs, hépatiques.  Celles d’Eucalyptus, Niaouli, Ravintsara, Tea Tree, Thym pour les affections respiratoires.

 

 

 

 

 

En cuisine

 

À utiliser avec parcimonie ! Indispensable dans la cuisine méridionale.

 

Salades d'été à raison d'une goutte pour une cuillerée à soupe d'huile d'olive.

 

Gratin, ratatouille, piperade, farces des viandes :  1 à 2 gouttes dans la préparation.

 

Gigot d’agneau, gibier à saveur forte, rosbif, volaille, filet de poisson, mettre 1 à 2 gouttes dans le jus de la cuisson, ainsi que dans l’eau de cuisson des pâtes, du riz, des légumes, des pommes de terre, de la polenta. 

 

Elle facilite le flux biliaire et donc stimulera la digestion des plats un peu lourds.

 

 

 

 

 

Le bon conseil de Joël

 

Au printemps et au début de l’automne, je recommande une cure de 7 jours avec des H.E. de Romarin verbénone et de Citron. À raison de 2 gouttes de chaque huile à diluer  dans une cuillerée de miel ou d’huile d’olive de première pression à froid tous les matins, afin de faciliter les fonctions hépatiques, biliaires et digestives.

 

 

 

La recette du naturo

 

Pour soulager des sinusites et certaines migraines liées à des lourdeurs du système hépato-digestif, la fameuse « crise de foie », prendre 1 goutte de chacune des H.E. suivantes : Romarin verbénone, Citron et  Camomille noble ou Menthe poivrée, diluées dans un peu de miel ou sur un comprimé neutre. Répéter la prise jusqu’ ‘à 4 fois dans la journée. Masser doucement avec les H.E. de Romarin verbénone et de Marjolaine les tempes et la nuque, l’estomac en ajoutant un peu d’huile végétale si la peau est très sensible.

 

 

 

Avec précautions et sur de courtes périodes.

 

1 à 2 gouttes sur comprimé neutre ou diluées dans du miel, 1 à 2 fois par jour. Ces faibles doses ont un effet calmant et décontractant, en plus de l’action hépato-stimulante.

 

 

 

 

On la diluera dans une huile végétale de jojoba, d’amande douce ou autre. Compter 2 ml d’H.E. -environ 40 à 50 gouttes- dans 25 ml d’huile végétale soit 3 cuillères à soupe.

 

Problèmes hépato-digestifs : Masser l’estomac et le côté droit, le ventre et dans le dos.

 

 

 

En diffusion :        

 

On pourra la diffuser en association avec d’autres H.E. pour aseptiser l’atmosphère. Attention au camphre, allergisant.

 

 

 

Associations possibles :   Les H.E. de Citron, Basilic, Camomille pour les problèmes digestifs, hépatiques.  Celles d’Eucalyptus, Niaouli, Ravintsara, Tea Tree, Thym pour les affections respiratoires.

 

 

 

 

 

En cuisine

 

À utiliser avec parcimonie ! Indispensable dans la cuisine méridionale.

 

Salades d'été à raison d'une goutte pour une cuillerée à soupe d'huile d'olive.

 

Gratin, ratatouille, piperade, farces des viandes :  1 à 2 gouttes dans la préparation.

 

Gigot d’agneau, gibier à saveur forte, rosbif, volaille, filet de poisson, mettre 1 à 2 gouttes dans le jus de la cuisson, ainsi que dans l’eau de cuisson des pâtes, du riz, des légumes, des pommes de terre, de la polenta. 

 

Elle facilite le flux biliaire et donc stimulera la digestion des plats un peu lourds.

 

 

 

 

 

Le bon conseil de Joël

 

Au printemps et au début de l’automne, je recommande une cure de 7 jours avec des H.E. de Romarin verbénone et de Citron. À raison de 2 gouttes de chaque huile à diluer  dans une cuillerée de miel ou d’huile d’olive de première pression à froid tous les matins, afin de faciliter les fonctions hépatiques, biliaires et digestives.

 

 

 

La recette du naturo

 

Pour soulager des sinusites et certaines migraines liées à des lourdeurs du système hépato-digestif, la fameuse « crise de foie », prendre 1 goutte de chacune des H.E. suivantes : Romarin verbénone, Citron et  Camomille noble ou Menthe poivrée, diluées dans un peu de miel ou sur un comprimé neutre. Répéter la prise jusqu’ ‘à 4 fois dans la journée. Masser doucement avec les H.E. de Romarin verbénone et de Marjolaine les tempes et la nuque, l’estomac en ajoutant un peu d’huile végétale si la peau est très sensible.