Pamplemousse - HE Agrandir
Pamplemousse - HE

L’huile essentielle biologique de Pamplemousse est antiseptique cutanée, aérienne et stimulante digestive.

Plus de détails

5,00 €

ajouté au panier.

Programme de fidélisation En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 17 points de fidélité. Votre panier totalisera 17 points pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,85 €.


Selon l'ouvrage : " La Passion des Huiles Essentielles et des Eaux Florales " de Joël Ruiz et Christophe Drezet
(ISBN 978 2 9540153 0 9)


Nom botanique :
Citrus X paradisi Macfadyen, J.
Parties utilisées :
Péricarpe frais
Mode d’obtention :
Pression à froid
Famille :
Rutacées

Particularité de la plante :
Originaire d’Amérique, le pamplemousse est cultivé dans toutes les régions tropicales. Ne pas confondre avec son hybride, le pomélo, qui est beaucoup plus amer. Le pamplemoussier est un grand arbre aux feuilles d’un vert luisant. Son fruit est particulièrement volumineux par rapport aux autres agrumes.

Arôme :
délicat, agréable, frais, citronné.

Principaux composants :

- Limonène (90,00 à 98,00%)
- Myrcène (≤ 4,00%)
- Alpha pinène (≤ 2,00%)

Allergènes :
Limonène, Linalol, Citral.

Précaution d’emploi :
Attention à l’effet photo sensibilisant sur la peau (commun à toutes les huiles essentielles d’agrumes). Ne pas appliquer en massages étendus sur la peau et surtout pas avant une exposition au soleil.

Propriétés thérapeutiques principales :

- Antiseptique cutanée et aérienne.
- Stimulante digestive.
- Drainante du foie.
- Astringente.
- Tonique du système nerveux.

Indications principales :
Pour stimuler l’activité digestive. En diffusion pour aseptiser l’atmosphère. On peut bien sûr l’associer à d’autres huiles essentielles.

Conseils d’utilisations
Usage interne :
1 goutte sur une cuillerée de miel, ou dans un verre d’eau chaude, 2 à 3 fois/jour. Pour apaiser et stimuler la digestion.

Usage externe sur la peau :
En usage localisé et toujours diluée à 10 % dans une huile végétale.
Même en mélange, ne jamais appliquer avant une exposition au soleil.

En diffusion :
Elle se diffuse agréablement, aseptise parfaitement et en douceur l’atmosphère.

Associations possibles :
Les huiles essentielles de Pin sylvestre, sapin, lavandin, marjolaine en diffusion. Cyprès, cèdre, géranium sur la peau.

Conseils soins de beauté :
Elle aide à purifier les peaux grasses, diluée dans une huile de jojoba à 10 %.
Associée aux huiles essentielles de Cyprès et de Cèdre, elle contribue au raffermissement de la peau.

En cuisine :
Sa saveur citronnée légèrement amère fait merveille dans de nombreuses recettes de poissons, dans les crudités. On la conseille avec les poissons crus pour son effet antibactérien, dans les sauces d’accompagnement pour bien assimiler les graisses.
Elle relève le goût des desserts par sa pointe d’amertume : salades de fruits, sorbets, compotes. 1 à 2 gouttes suffisent.

Le bon conseil de Joël :
Après un repas dominical trop chargé, préparez une infusion de romarin, d’anis ou de fenouil et ajouter une goutte d’huile essentielle de pamplemousse avec du miel. Vous retrouvez rapidement légèreté et vitalité.

La recette du  naturo :
Pour aider à résorber une cellulite tenace, mélanger 5 ml d’huile essentielle de Pamplemousse + 2 ml d’huile essentielle de Cyprès + 3 ml d’huile essentielle de cèdre dans 90 ml d’huile végétale de calophylle et de macadamia à parts égales. Masser les zones cellulitiques matin et soir en roulant la peau et en remontant vers le cœur.

Remarque :
attention, cette huile essentielle s’oxyde assez rapidement.